Monday, March 27, 2017

Voyageur pathway / Le sentier des voyageurs





For a while, my family and friends have been telling me that I should be making LARGE paintings instead of the relatively small watercolours that I've painted in my sketchbooks (generally around 28 x 20 cm in size). Their point was that small sketchbook paintings are locked inside a book and can't be hung on a wall for everyone to enjoy, and that most people aren't interested in small stuff - they want something big to admire. To a certain degree they have a point. But of course size doesn't determine the quality of a piece of art - after all, the Mona Lisa is just 77 x 53 cm and Girl with a Pearl Earring is just 44 x 39 cm. Anyway, because of some home renovations made recently, we needed a large wall to be filled and so I decided to take a stab at THE BIG ONE! Admittedly, it took a little more planning than my smaller projects but it was fun to do. My painting is based on a photo and Moleskine sketch that I made last summer while bicycling along the Voyageur pathway next to the Ottawa River in Gatineau (see photos below). I always liked this spot and now I have the pleasure of being reminded of it every day as it hangs on our wall!
Oil painting, 76 x 102 cm (30 x 40 inches).

Pendant un certain temps, ma famille et mes amis m'ont dit que je devais faire de GRANDES peintures au lieu des aquarelles relativement petites que j'ai peinturé dans mes carnet de croquis (généralement 28 x 20 cm de taille). Leur argument était que les petites peintures de carnet de croquis sont enfermés dans un livre et ne peut pas être accroché sur un mur pour que tout le monde en profit, et que la plupart des gens ne sont pas intéressés par de petites images - ils aiment des grands choses à admirer. Dans une certaine sens, ils ont raison. Mais bien sûr la taille ne détermine pas la qualité d'une œuvre d'art - après tout, la Joconde est seulement 77 x 53 cm et La jeune fille à la perle est seulement 44 x 39 cm. Quoi qu'il en soit, en raison de quelques rénovations faites récemment, nous avons eu besoin de remplir un grand mur avec de l'art et donc j'ai décidé d'essayer MA GRANDE TOILE! Certes, il a fallu un peu plus de planification que mes petits projets, mais c'était amusant à faire. Ma peinture est basée sur une photo et un sketch de Moleskine que j'ai fait l'été dernier en faisant du vélo le long du sentir Voyageur à côté de la rivière des Outaouais à Gatineau (voir photos ci-dessous). J'ai toujours aimé cet endroit et maintenant j'ai le plaisir chaque jour d'y etre rappelé car il est accroché sur notre mur!
Peinture à l'huile, 76 x 102 cm (30 x 40 pouces).







Tuesday, March 21, 2017

Story illustration / Illustration d'une histoire

Lately I've completed a new sort of project. My objective was to illustrate a short story that I composed myself. It kept me busy on two artistic fronts - storytelling and sketching. My tale - being only 2,700 words in length - meant that the number of illustrations I had to sketch was relatively limited. So on that level, it was a fairly easy target for me. But just the same, I found that it was a challenge to decide what parts of my tale to sketch and what parts to leave to the reader's imagination. (Not that I expect there to be many readers.) Regarding my illustrations, I created the same style for all the images - ink on toned paper with indigo watercolour wash and some white highlighting. Here are the results:

Dernièrement, j'ai terminé une nouvelle sorte de projet. Mon objectif était d'illustrer une histoire courte que j'ai composée moi-même. Il m'a occupé sur deux niveaux artistiques - la narration et l'esquisse. Mon histoire n'étant que 2700 mots de longueur, alors le nombre d'illustrations que j'ai dû esquisser pour mon histoire était relativement limité. Donc, à ce niveau, c'était une cible assez facile pour moi. Mais tout de même, j'ai constaté que c'était un défi de décider quelles parties de mon conte à esquisser et quelles parties de laisser à l'imagination du lecteur. (Pas que je m'attends à ce qu'il y ait beaucoup de lecteurs.) En ce qui concerne mes illustrations, j'ai créé le même style pour toutes les images - de l'encre sur du papier tonifié avec de l'aquarelle indigo et un peu de soulignement blanc. Voici les résultats:  






   

Monday, March 6, 2017

Cayo Santa Maria - Sailboats / Cayo Santa Maria - Voliers

While visiting Cayo Santa Maria (Cuba), I enjoyed watching the small Hobie catamarans skipping along the shoreline while the colour of the water changed from indigos to ultramarines to turquoises and sometimes to an almost milky-white. Just mesmerizing. I also had the opportunity to go out on one of the cats with my wife. The winds were strong that day and we really made great speed; just the same the boat remained extremely stable. It made me think of the days when I used to sail up and down the Ottawa River on my siren sailboat.
Watercolour in a Clairefontaine 100% cotton sketchbook, 28 x 20 cm (11 x 8 inches).

En visitant Cayo Santa Maria (Cuba), j'aimais regarder les petits catamarans Hobie sauter le long du rivage tandis que la couleur de l'eau changait de indigos à outremers à turquoises et parfois à un presque blanc laiteux. Fascinant. J'ai aussi eu l'occasion de sortir sur un des catamarans avec ma femme. Les vents étaient forts ce jour-là et nous avons vraiment fait une grande vitesse; Tout de même le bateau restait extrêmement stable. Cela m'a fait penser aux jours où j'avais l'habitude de naviguer en haut et en bas de la rivière des Outaouais sur mon voilier sirène.
Aquarelle dans un carnet de croquis à 100% coton de Clairefontaine, 28 x 20 cm (11 x 8 pouces).

Sunday, March 5, 2017

Cayo Santa Maria - Lobby / Cayo Santa Maria - Hall d'accueil

While in Cayo Santa Maria we spent most of our time at the beach absorbing the strong sunshine and ocean breeze, but in the early evening it was nice to relax in the lobby with a drink and a good book.
Watercolour in a Clairefontaine 100% cotton sketchbook, 28 x 20 cm (11 x 8 inches).

Pendant que nous étions à Cayo Santa Maria, nous avons passé notre temps à la plage absorbant le soleil et de la brise océanique, mais en début de soirée, il était agréable de se détendre dans le hall d'accueil avec une verre et un bon livre.
Aquarelle dans un carnet de croquis 100% coton de Clairefontaine, 28 x 20 cm (11 x 8 pouces).

Saturday, March 4, 2017

Cayo Santa Maria - Lifeguards / Cayo Santa Maria - Les sauveteurs

While I was sketching on the beach, a lifeguard was interested in my watercolour painting technique. (I use a Pentel waterbrush instead of an ordinary brush. In this way I don't need to balance a water container next to me - the water is already in my brush! A waterbrush is also much easier to clean and uses less water. I find that its excellent for small sketches and really handy when you are mobile.) Anyway, I asked the lifeguard if he had any ideas for some sketches I could make, and he suggested the shelter that he and his co-workers were using. Great idea. Many thanks to Leysel Yozàlez Dominguez, Alain Rojas and Yasmany Escobor.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Clairefontaine 100% cotton sketchbook, 28 x 20 cm (11 x 8 inches).
 
Pendant que je dessinais à la plage, un sauveteur a été intéressé par ma technique de peinture d'aquarelle. (J'utilise une brosse à l'eau Pentel au lieu d'une brosse ordinaire. De cette façon, je n'ai pas besoin d'équilibrer un réservoir d'eau à côté de moi - l'eau est déjà dans ma brosse! Un brosse à l'eau est également beaucoup plus facile à nettoyer et utilise moins d'eau. Je trouve que c'est excellent pour les petits croquis et très pratique quand vous êtes mobile.) De toute façon, j'ai demandé au sauveteur s'il avait des idées pour quelques croquis que je pouvais faire, et il a suggéré l'abri que lui et ses collègues utilisaient. Bonne idée. Un grand merci à Leysel Yozàlez Dominguez, Alain Rojas et Yasmany Escobor.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet de croquis à 100% coton de Clairefontaine, 28 x 20 cm (11 x 8 pouces).

Friday, March 3, 2017

Cayo Santa Maria - A day at the beach / Cayo Santa Maria - Une journée à la plage

A day at the beach is great for just doing nothing, or maybe sketching the scenery and going for a dip in the water. At Cayo Santa Maria, Cuba, the main beach is composed of a fine sand and goes on for 13 km.  It's quit impressive to see it stretch from horizon to horizon. While sitting under a palapa, I enjoyed watching the water as it magically changed colours.
Watercolour in a Clairefontaine 100% cotton sketchbook, 28 x 20 cm (11 x 8 inches).
 
Une journée à la plage est parfait pour ne rien faire, ou peut-être esquisser le paysage et aller pour un plongeon dans l'eau. À Cayo Santa Maria, Cuba, la plage principale est composée d'un sable fin et s'étend sur 13 km. C'est impressionnant de le voir s'étirer d'un horizon à l'autre. Pendant que j'étais assis sous une palapa, j'aimais regarder l'eau qui changait ses couleurs magiquement.
Aquarelle dans un carnet de croquis 100% coton de Clairefontaine, 28 x 20 cm (11 x 8 pouces).

Thursday, March 2, 2017

Cayo Santa Maria - View from balcony / Cayo Santa Maria - Vue du balcon

Once again I've been fortunate to take some respite from winter and go on a short vacation in the warm climes of Cayo Santa Maria, Cuba. Of course, seasons work differently in the tropics. While our seasons function in terms of temperature, in the tropics seasons work in terms of precipitation. Our visit was in their dry season. Just the same I thought it was still very verdant even though trees were loosing their leaves and the grasses were parched. This image was made from our balcony which was less than 500 m from the magnificent beach.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Clairefontaine 100% cotton sketchbook, 28 x 20 cm (11 x 8 inches).

Encore une fois, j'ai eu la bonne chance de prendre un peu de repos de l'hiver et de prendre une courte vacance dans les climats chauds de Cayo Santa Maria, Cuba. Bien sûr, les saisons travaillent d'une manière différente dans les tropiques. Alors que nos saisons fonctionnent en termes de température, dans les tropiques les saisons fonctionnent en termes de précipitation. Notre visite était dans leur saison sèche. Je pensais qu'il était encore très verdoyant, mais les arbres perdaient leurs feuilles et les herbes étaient desséchées. Cette image a été faite à partir de notre balcon qui était à moins de 500 m de la magnifique plage.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet de croquis 100% coton de Clairefontaine, 28 x 20 cm (11 x 8 pouces).

Friday, February 3, 2017

Solitary skater / Patineur solitaire

Winterlude starts this weekend and the Rideau Canal skateway in Ottawa has reopened after a couple of weeks of warm weather. At least warm enough to melt ice. However, the weatherman promises near perfect weather for skating this weekend with daytime highs around -5C and night lows of -15C. Regrettably, this is still a little too crisp for me to sketch outdoors. 
Technical note: I made this oil painting alla prima in the comfort of my home from a beautiful photo that Tony Caldwell took on January 31 which was published in the Ottawa Citizen. I usually scan my smaller watercolour sketches but took a photo of this painting at night. The reproduction didn't come out nearly as well as I had hoped - too much glare from the wet oil paint, and colours that were too warm from house lighting. (I'll try to copy my painting again at some point in the future during the daylight.)
Oil painting, 30.5 x 40.6 cm (12 x 16 inches).

Le Bal de Neige commence cette fin de semaine et la patinoire du canal Rideau à Ottawa a rouvert ses portes après quelques semaines de temps chaud. Au moins assez chaud pour faire fondre de la glace. Cependant, le météorologue promet de temps presque parfait pour patiner cette fin de semaine avec des sommets diurnes autour -5C et des bas de nuit de -15C. Malheureusement, c'est encore un peu trop froid pour que je puisse dessiner à l'extérieur.
Note technique : J'ai fait cette peinture à l'huile alla prima dans le confort de ma maison à partir d'une belle photo que Tony Caldwell a pris le 31 janvier qui a été publié dans le Ottawa Citizen. J'ai l'habitude de scanner mes plus petites esquisses aquarelles, mais j'ai pris une photo de cette peinture la nuit. La reproduction ne sortait pas aussi bien que j'avais espéré - trop d'éblouissement de la peinture à l'huile humide, et les couleurs qui étaient trop chaudes à cause de la lumière de la maison.
(Je vais essayer de copier mon tableau à nouveau à un moment donné pendant la journée.)
Peinture à l'huile, 30,5 x 40,6 cm (12 x 16 pouces).


Sunday, January 22, 2017

Churro stand in Colmenar / Kiosque de churro en Colmenar

I like to think that January is named after Janus, the Roman two-faced god of beginnings and endings. This, I rationalize, is why January is the month when I like to make resolutions for the upcoming year and look back over events of the last year. Which brings me to the two images I've posted today from my trip to Andalucia, Spain. 
The picture above is from a churro stand that I visited in Colmenar one fine morning. A churro is a pastry which is fried in oil, then sprinkled with sugar and dunked in chocolate. Delicious. It reminded me of a popular local pastry in Ottawa called beaver tails except the churro looks like a big pretzel and a beaver tail looks like ... a beaver tail! Anyway, on the excursion that we took that morning, the mayor of Alfarnatejo was in our tour bus and paid everyone the treat of a nice hot churro. It was another highlight of a great visit to Spain.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore 500 series sketchbook, 26 x 18 cm (10.5 x 7 inches).

J'aime à penser que janvier est nommé d'après Janus, le dieu romain à deux faces des débuts et des fins. C'est peut-être pourquoi janvier est le mois où j'aime faire des résolutions pour l'année à venir et regarder en arrière les événements de la dernière année. Ce qui m'amène aux deux images que j'ai affichées aujourd'hui de mon voyage en Andalousie, en Espagne.
L'image ci-dessus est d'un kiosque de churro que j'ai visité à Colmenar un beau matin. Un churro est une pâtisserie qui est frit dans l'huile, puis saupoudré de sucre et trempé dans le chocolat. Délicieux. Cela me rappelait une pâtisserie populaire à Ottawa appelée les queues de castors, mais les churros sont comme un grand bretzel et les queues de castors sont comme ... les queues de castors! Quoi qu'il en soit, sur l'excursion que nous avons pris ce matin-là, le maire d'Alfarnatejo était dans notre autobus de tournée et a payé tout le monde un bon churro chaud. C'était un autre point culminant d'une bonne visite en Espagne.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet de croquis Strathmore série 500, 26 x 18 cm (10,5 x 7 pouces).

The Balcon de Europa in Nerja / Le balcon de l'Europe à Nerja




The Balcon de Europa in Nerja (Spain) is a lovely plaza that's seemingly suspended over the Mediterranean Sea like a balcony. It's actually an artificial peninsula which juts out from the shoreline to give you spectacular views of the coast. The Balcon was constructed sometime after 1885 when King Alfonso XII reputedly gave it its name. When I was there, a tremendous breeze was coming in from the sea which really made the surf and trees come alive.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore 500 series sketchbook, 23 x 19 cm (9 x 7.5 inches).

Le Balcon de l'Europe à Nerja (Espagne) est une belle place qui semble être suspendu au-dessus de la mer Méditerranée comme un balcon. Il est en fait une péninsule artificielle qui se projette sur le rivage pour vous donner des vues spectaculaires de la côte. Le Balcon a été construit quelque temps après 1885 quand le Roi Alfonso XII a réputé lui a donné son nom. Quand j'y étais, un énorme brise entrait de la mer qui a vraiment fait les vagues et les arbres prennent vie.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans une carnet d'equisse Strathmore
série 500, 23 x 19 cm (9 x 7,5 pouces).

Sunday, January 8, 2017

Garden gnome in winter / Gnome de jardin en hiver

Winter arrived with a vengeance this year. Compared to our nearly-green Christmas last year, lots of snow and cold weather began in early December to the chagrin of many people (although skiers were understandably happy). However, despite our complaints about heavy snowfalls, the landscape and city streets were exceptionally beautiful. The same goes for my little garden gnome who dutifully guards my backyard.
Technical note: I sketched this image with a dip pen using Noodler's black American Eel ink, a water based ink that is supposed to be 'bulletproof' on cellulose paper. After letting my ink sketch dry for over two days, I applied my watercolours but unfortunately found that the ink would bleed. This was a little disappointing but not fatal. My paper was a 100% cotton fiber which I thought would be fine. Next time I'll try some Platinum Carbon black ink on the same paper to see what happens.
Watercolour with dip pen using Noodler's black American Eel ink on a Strathmore 500 series sketchbook, 20 x 26 cm (7.75 x 10.5 inches).

L'hiver est venu avec une vengeance cette année. Par rapport à notre Noël presque vert de l'année dernière, beaucoup de neige et le froid a commencé au début de Décembre au grand chagrin de beaucoup de gens (bien que les skieurs étaient naturellement heureux). Cependant, malgré nos plaintes au sujet des chutes de neige lourdes, le paysage et les rues de ville étaient exceptionnellement beau. Il en va de même pour mon petit gnome de jardin qui surveille scrupuleusement mon cour.
Note technique : J'ai esquissé cette image avec un stylo à plume avec l'encre noir 'American Eel' de Noodlers, une encre à base d'eau qui est censée être «à l'épreuve des balles» sur du papier de cellulose. Après avoir laissé sécher mon dessin d'encre pendant plus de deux jours, j'ai appliqué mes aquarelles mais j'ai malheureusement découvert que l'encre n'était pas à l'érpeuve de l'eau. C'était un peu décevant mais pas fatal. Mon papier était une fibre de coton à 100%, que je pensais être bien. La prochaine fois, je vais essayer de l'encre noire Platinum Carbon sur le même papier pour voir ce qui se passe. 
Aquarelle avec stylo à plume utilisant l'encre noir 'American Eel' de Noodlers dans un carnet de croquis Strathmore série 500, 20 x 26 cm (7,75 x 10,5 pouces).

Wednesday, December 28, 2016

Parliament Hill Christmas lightshow / Le spectacle son et lumière de Noël sur la Colline parlementaire

This upcoming year, 2017, will mark the 150th anniversary of Canada's Confederation. And there are plenty of celebrations planned throughout the year beginning on New Year's Eve with a show on Parliament Hill and two separate firework displays over the Ottawa River. In anticipation of all the celebrations, I've made this image of the Christmas sound and light show on the Parliament Buildings. Its wonderful to watch this animated light show as snowflakes, snowmen, polar bears and other images of winter dance over the buildings. Sometimes there are large crowds on the hill, and other times it's almost an intimate occasion (like the one pictured in my image).
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore 500 series sketchbook, 17 x 27cm (6.5 x 10.5 inches).

Cette année prochaine, 2017, marquera le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Et il y a beaucoup de célébrations prévues tout au long de l'année commençant au veille du Nouvel An avec un spectacle sur la Colline du Parlement et deux feux d'artifice distincts sur la rivière des Outaouais. En prévision de toutes les célébrations, j'ai fait cette image du spectacle son et lumière de Noël sur les édifices du Parlement. C'est merveilleux de regarder ce spectacle de lumières animées avec des flocons de neige, des bonhommes de neige, des ours polaires et d'autres images hivernales dansant sur les bâtiments. Parfois, il y a de grandes foules sur la colline, et d'autres fois, c'est presque une occasion intime (comme celui représenté à mon image).
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet de croquis Strathmore série 500, 17 x 27 cm (6,5 x 10,5 pouces).

Wednesday, December 21, 2016

Parliamentary doors / Les portes parlementaires



For some time I've had a fascination with the ornate doors on the Parliament Buildings in Ottawa. Many are sculpted with mythical creatures, symbols of the Crown or elaborate geometric designs; others are designed primarily for security purposes or to facilitate official events. The two that I have sketched here are less known but good examples of some of the more modern ones found on the Confederation Building.
Watercolour with Pigma Micron pens on a Strathmore 500 series sketchbook, 16.5 x 24 cm (6.5 x 9.5 inches).

Depuis quelque temps, j'ai eu une fascination pour les portes ornées des édifices du Parlement à Ottawa. Beaucoup sont sculptés avec des créatures mythiques, des symboles de la Couronne ou des dessins géométriques élaborés; D'autres sont conçus principalement pour des raisons de sécurité ou pour faciliter les événements officiels. Les deux que j'ai esquissés ici sont des exemples moins connus, mais de bons exemples de certains des plus modernes trouvés sur le bâtiment de la Confédération.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet de croquis Strathmore série 500, 16,5 x 24 cm (6,5 x 9,5 pouces).

Friday, December 2, 2016

The beaver pond / L'étang des castors




While rummaging through some old files, I stumbled on this watercolour painting that I made over twenty years ago in 1994. Its funny how an image can bring back vivid memories of events that we would have otherwise completely forgotten. This scene is of a pond in the springtime that was created by beavers. I was with my son and his cub-scout troop when they were camping in this area north of Montebello (Quebec). I made this painting from photos I took of the vicinity. Its also interesting to observe how someone's drawing style remains similar over time (like a signature or penmanship) but also how their techniques may have evolved. 
Watercolour, 30 x 23 cm (12 x 9 inches).

En fouillant  à travers quelques vieux fichiers, je suis tombé sur cette peinture en aquarelle que j'ai faite il y a plus de vingt ans en 1994. C'est drôle comme une image peut rapporter des souvenirs vivants d'événements que nous aurions autrement complètement oubliés. Cette scène est d'un étang au printemps qui a été créé par les castors. J'étais avec mon fils et sa troupe des louveteaux quand ils campaient dans cette région au nord de Montebello (Québec). J'ai fait cette peinture à partir de photos que j'ai prises de la proximité. Il est également intéressant d'observer comment le style de dessin de quelqu'un reste similaire au fil du temps (comme une signature ou de la calligraphie), mais aussi comment leurs techniques peuvent avoir évolué.
Aquarelle, 30 x 23 cm (12 x 9 pouces).

Tuesday, November 22, 2016

Tugboat on the shoreline / Remorqueur sur le littoral




For over two hundred years, the Ottawa and the Gatineau Rivers were used to float massive amounts of lumber down to markets in the United States and Europe. During the lumber industry's last decades on the river, tugboats - like the one in my illustration - were used to assemble and tow large booms of logs (see the photo below of an old one-dollar bill which illustrates this). Most of these tugs were constructed by the Russel Brothers Limited in Owen Sound (Ontario) and were called 'warping tugs'. These 35 foot flat-bottomed boats were sometimes equipped with a front mounted winch that would allow them to pull heavy logs into the water or to even portage the boat between lakes! The few that remain today are usually found aground in outdoor parks (like the Missinaibi at the Museum of Canadian History in Gatineau (Quebec) or the Siskin at the Siskin Park in Low (Quebec) - see photo below). This is why I was surprised to see a warping tugboat on the shoreline of the Ottawa River below Rockliffe. I thought that it would make a great subject for a sketch.
Watercolour with dip pen using Noodler's American Eel black ink on Fabriano Studio watercolour paper, 30 x 22 cm (12 x 9 inches).

Pendant plus que deux siècles, la rivière des Outaouais et la rivière Gatineau ont servi à faire flotter des quantités massives de bois d'œuvre vers les marchés des États-Unis et d'Europe. Au cours des dernières décennies de l'industrie du bois sur la rivière, des remorqueurs - comme celui dans mon illustration - ont été utilisés pour assembler et remorquer de grosses bûches de billes (voir la photo ci-dessous d'un vieux billet d'un dollar qui illustre cela). La plupart de ces remorqueurs ont été construits par la compagnie Russel Brothers Limited à Owen Sound (Ontario) et ont été appelés remorqueurs «warping». Ces bateaux à fond plat de 35 pieds étaient parfois équipés d'un treuil monté à l'avant qui leur permettrait de tirer de grosses bûches dans l'eau ou même de portager le bateau entre les lacs! Ceux qui restent aujourd'hui sont habituellement échoués dans des parcs extérieurs (comme le Missinaibi au Musée d'histoire canadienne à Gatineau (Québec) ou le Siskin au parc Siskin à Low (Québec) - voir le photo ci-dessous). C'est pourquoi j'étais surpris de voir un remorqueur warping sur le littoral de la rivière des Outaouais en bas de Rockliffe. Je pensais qu'il ferait un bon sujet pour un croquis. 
Aquarelle avec crayon à plume avec l'encre noire American Eel de Noodlers sur papier aquarelle Fabriano Studio, 30 x 22 cm (12 x 9 pouces).





Sunday, November 20, 2016

Autumn's last bike ride / La dernière randonnée en vélo d'automne


It's kind of sad to have finished the last bike ride of the year. The weather is turning now and it'll be another four or five months until I can take out my trusty bike again and sketch the scenes along my usual route. I have to admit however, that it's been a good year for sketch-cycling. This particular sketch is of Lac Leamy Park and the pedestrian bridge that crosses the channel linking the lake with the Gatineau River. The bridge allows a countless number of people of all ages to jog, walk or cycle around the lake and enjoy this urban parkland while getting some exercise. Of course, I'll still be able to visit this park in the depths of winter from a parking lot nearby. This makes the last bike ride easier to contemplate.
Sketch with a dip pen and Noodler's American Eel black ink in a Moleskine sketchbook, 25 x 20 cm (10 x 8 inches).

Il est triste d'avoir terminé la dernière randonnée de vélo de l'année. Le temps tourne maintenant et il faudra encore quatre ou cinq mois pour que je puisse reprendre mon vélo et dessiner les scènes le long de mon route habituel. Je dois cependant admettre que ce fut une bonne année pour le croquis. Ce croquis particulier est celui du Parc Lac Leamy et le pont piétonnier qui traverse le chenal reliant le lac à la rivière Gatineau. Le pont permet à un nombre incalculable de personnes de tous âges de faire du jogging, de marcher ou de faire du vélo autour du lac et de profiter de ce parc urbain tout en faisant de l'exercice. Bien sûr, je serai toujours en mesure de visiter ce parc dans les profondeurs de l'hiver d'un stationnement à proximité. Cela rend la dernière randonnée à vélo plus facile à contempler.
Croquis avec un stylo à plume et l'encre Noodler's American Eel encre noire dans un carnet de croquis Moleskine, 25 x 20 cm (10 x 8 pouces).

Wednesday, November 16, 2016

Rockliffe Lookout / Le belvedère à Rockliffe


Autumn landscapes can take your breath away. The strong colours of the trees and the sharp shadows created by a sun which is lower on the horizon can dramatically highlight the textures and contours of a scene. This image is of the lookout at Rockliffe Park on the Ottawa River. Its a small but beautiful structure that I've admired many times driving by along the parkway (or sailing below on the river in days past). This scene was taken from directly across the Ottawa River in Point Gatineau on one of my recent bike rides.
Watercolour with a dip pen and Noodler's American Eel black ink on Fabriano Studio watercolour paper, 30 x 22 cm (12 x 9 inches).

Les paysages d'automne peuvent vous couper le souffle. Les couleurs vives des arbres et les ombres pointues créées par un soleil affaiblissant peuvent dramatiquement mettre en évidence les textures et les contours d'une scène. Cette image est du belvedère du parc Rockliffe sur la rivière des Outaouais. C'est une petite structure que j'ai admiré plusieurs fois en conduisant le long de la promenade (ou en faisant de la voile ci-dessous sur la rivière dans les années passés). Cette scène a été prise directement de l'autre côté de la rivière des Outaouais à Point Gatineau lors d'une de mes randonnées à vélo.
Aquarelle avec stylo plongeur et l'encre noire American Eel de Noodlers sur du  papier aquarelle Fabriano Studio, 30 x 22 cm (12 x 9 pouces).

Wednesday, November 9, 2016

Generalife Gardens of Alhambra in Granada / Les jardins Généralife de l'Alhambra à Grenade




My wife and I were fortunate to visit the Generalife Gardens of the Alhambra in Granada (Spain). There's a limited number of visitors permitted on the premises, so during peak tourist season it may be difficult to get a entrance ticket. The gardens are breathtaking - they're a collection of pathways, fountains, topiary gardens, courtyards and flowers in season. You should be in good physical shape to visit these gardens as they're elevated and spread over a large area. This sketch is of one of my favourite locations (although I could have filled my sketchbook with plenty of others).
Watercolour with Pigma Micron pens in a Stathmore 500 series sketchbook, 27 x 20 cm (10.5 x 8 inches).

Ma femme et moi avons eu la chance de visiter les jardins du Généralife de l'Alhambra à Grenade (Espagne). Il y a un nombre limité de visiteurs autorisés sur les lieux, donc en haute saison touristique, il peut être difficile d'obtenir un billet d'entrée. Les jardins sont à couper le souffle - ils sont une collection de sentiers, des fontaines, des jardins topiaires, des cours et des fleurs en saison. Vous devriez être en bonne forme physique pour visiter ces jardins car ils sont élevés et répartis sur une grande surface. Ce dessin est de l'un de mes endroits préférés (bien que je pourrais avoir rempli mon carnet de croquis avec beaucoup d'autres).
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet de croquis de la série 500 de Stathmore, 27 x 20 cm (10,5 x 8 pouces).




Friday, November 4, 2016

Doorway at the Alcazaba in Malaga / Une porte à l'Alcazaba de Malaga

I made this sketch of a doorway at the Alcazaba in Malaga (Spain). It lead from a dark passageway to a bright outdoor scene which highlighted the unique form of the Moorish or Moroccan styled doors - with arches that are sometimes pointed, sometimes rounded. I had to marvel at the craftmanship that went into these structures with their interlocking stones and bricks.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore series 500 sketchbook, 20 x 27 cm (8 x 10.5 inches).

J'ai fait cette esquisse d'une porte à l'Alcazaba de Malaga (Espagne). Elle mène d'un passage sombre à une scène extérieure lumineuse qui met en valeur la forme unique des portes style mauresque ou marocaine - avec des arcs qui sont parfois pointues, parfois arrondis. Je m'émerveillais de l'artisanat qui est entré dans ces structures avec leurs pierres et briques entrelacées.
Aquarelle avec des stylos de Pigma Micron dans un carnet d'esquisses Strathmore série 500,20 x 27 cm (8 x 10.5 pouces).


Thursday, November 3, 2016

Alcazaba of Malaga courtyard / Cour à l'Alcazaba de Malaga

One of my first visits in Andalucia, Spain was to the Alcazaba in Malaga. This citadel, built in the 11th century by the Moors, stands high on a hill overlooking the port. You can walk on its rampart walls as you slowly make your way up to its summit (where a small cafe is conveniently located). Beyond the Alcazaba, there's another castle called the Gibralfaro (the site of fortifications since the time of the Phoenicians in 770 BC). Unfortunately, I didn't make it that far. While descending, however, I almost missed visiting a lovely courtyard which had a fountain, hanging flowers, a topiary garden and a great view over the city. It was a great place for a rest and inspiration for a future sketch.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore 500 series sketchbook, 27 x 20 cm (10.5 x 8 inches).

Une de mes premières visites en Andalousie à l'Espagne a été à l'Alcazaba de Malaga. Cette citadelle, construite au XIe siècle par les Maures, se dresse sur une colline dominant le port. Vous pouvez marcher sur ses murs de rempart jusqu'à son sommet (où un petit café est bien situé). Au-delà de l'Alcazaba, il y a un autre château appelé le Gibralfaro (le site de fortifications depuis l'époque des Phéniciens en 770 avant JC). Malheureusement, je ne suis pas allé aussi loin. Tout en descendant, cependant, j'ai presque manqué de visiter une belle cour qui avait une fontaine, les fleurs suspendues, un jardin topiaire et une vue magnifique sur la ville. C'était un endroit idéal pour un repos et une inspiration pour un futur croquis.
Aquarelle avec stylos Pigma Micron dans un carnet d'esquisse Strathmore série 500, 27 x 20 cm (10.5 x 8 pouces).



Sunday, October 23, 2016

Mijas Pueblo fortress wall gardens / Jardins de mur de la forteresse à Mijas Pueblo

Mijas Pueblo is a village in a mountainous region of Costa del Sol (Spain). One day, my wife and I took a local bus and travelled to this picturesque community. The ride was breathtaking as we made our way up the hillside to this old fortefied town. The goal of our journey was to see the gardens along the escarpment overlooking the landscape below. We were very impressed with the layout of the gardens and how they made use of this rugged terrain.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore 500 series sketchbook, 27 x 19 cm (10.5 x 7.5 inches).

Mijas Pueblo est un village dans une région montagneuse de la Costa del Sol (Espagne). Un jour, ma femme et moi avons pris un autobus local et se sont rendus à cette communauté pittoresque. Le trajet était à couper le souffle pendant que nous avons fait notre chemin vers le haut de la colline à cette ancienne ville fortifiée. Le but de notre voyage était de voir les jardins le long de l'escarpement donnant sur le paysage ci-dessous. Nous avons été très impressionnés par l'aménagement des jardins et de la façon dont ils ont fait usage de ce terrain accidenté.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet à dessins Strathmore série 500, 27 x 19 cm (10,5 x 7,5 pouces).





Thursday, October 20, 2016

La Paloma Park in Benalmadena / Le parc La Paloma à Benalmadena

La Paloma Park in Benalmadena (Spain) is a family-oriented park that was built in 1995. Although I say 'family-oriented', its also the kind of park that avid gardeners or those in search of some non-tourist tranquility would enjoy. The park is composed of several different elements - a children's playground, a cacus garden, a bamboo garden, a palm tree grove, a large pond, fountains and animal enclosures (not to mention some small cafés). While walking along its pathways, you may encounter rabbits, chickens, peacocks, ducks and swans. Its a thoroughly enjoyable place and was voted as one of the top 25 parks in Europe by TripAdvisor in 2014. My sketch is of a scene near the bamboo garden.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore 500 series sketchbook, 20 x 26 cm (8 x 10.5 inches).

La Paloma Park à Benalmadena (Espagne) est un parc axé sur la famille qui a été construit en 1995. Bien que je dis «axée sur la famille», c'est aussi le genre de parc que les jardiniers ou ceux à la recherche d'une certaine tranquillité non-touriste peuvent en jouir de. Le parc est composé de plusieurs éléments différents - une terrain de jeux pour enfants, un jardin de cactus, un jardin de bambous, un bois de palmiers, un grand étang, des fontaines et des enclos des animaux (sans compter quelques petits cafés). Tout en marchant le long de ses voies, vous pouvez rencontrer des lapins, des poules, des paons, des canards et des cygnes. C'est un endroit très agréable et il a été élu comme l'un des 25 meilleurs parcs en Europe par TripAdvisor en 2014. Mon croquis est d'une scène à proximité du jardin de bambous.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un carnet d'esquisses Strathmore série 500, 20 x 26 cm (8 x 10,5 pouces).





Wednesday, October 19, 2016

Palm trees next to seashore / Les palmier au bord du mer

Here's another sketch of palm trees next to the Mediterranean Sea in Torremolinos, Spain. They created particularly nice scenes at dawn or dusk.
Watercolour with Pigma Micron pens in a Strathmore 500 sketchbook, 27 x 18 cm (10.5 x 7.5 inches).

Voici une autre esquisse de palmiers à côté de la mer Méditerranée à Torremolinos, Espagne. Ils créèrent des particulièrement belles scènes à l'aube ou au crépuscule.
Aquarelle avec des stylos Pigma Micron dans un
carnet d'esquisses Strathmore série 500 , 27 x 18 cm (10,5 x 7,5 pouces).